vendredi 1 novembre 2013

13. Arrête d'y penser !

Encore une phrase mettant en cause notre tête, notre psychologie.


— Bébé tarde vraiment à venir...
— Tu y penses trop !

— Chéri a des problèmes de spermatozoïdes...
— Tu y penses trop !

— J'ai de l'endométriose...
Tu y penses trop !

— Je n'ai pas eu d'embryon lors de ma FIV...
Tu y penses trop !


Bref, vous l'aurez compris, vous aurez beau dire et beau faire, rien n'empêchera cette réflexion sans queue ni tête (mouahah, quel jeu de mot !).

Lorsque le verdict de l'infertilité tombe, il devient difficile de ne plus y penser, qui plus est lorsqu'on doit se rappeler quotidiennement l'heure de l'injection ou subir les incessantes questions de l'entourage.

Puis, très fréquemment, viendra s'ajouter le conseil suivant :

Arrête d'y penser ! Regarde-moi, je n'y pensais pas et paf, je suis tombée enceinte de suite !
 
Eh bien moi, pour le coup, j'ai très envie de protester !  Un jour j'ai lu une réplique d'une pmette que j'ai trouvé très juste :
"Il faut tourner le problème à l'envers : c'est aussi, et surtout, parce que c'est arrivé de suite, que tu n'as pas eu le temps d'y penser".



14 commentaires:

  1. Ah oui cette phrase pfffiou mm les gyneco avant de connaitre les raisons le disent, meme une infirmierr ma dit mais vs etes jeune c pke vs y penser trop que ca ne vkens pad c sur, je lui ai expliquer le parcours, les resultats, elle est reste bouche bee et ma tenue la main durant lhystero en me disant jss dsl ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins, elle s'est excusée, c'est déjà ça :/

      Supprimer
  2. C'est la phrase qui me fait pêter un câble, grrrrrrrrrrrrrrr, heureusement que mon gynéco n'est pas du tout d'accord avec ça, oufff...et j'adore la réplique de la pmette ;)
    Sandrine

    RépondreSupprimer
  3. Tu te rends compte qu'on me la sort encore celle la. A une echelle differente mais tout de meme. Enfin heureusement que ton humour nous permet de tout apprehender avec plus de legerete. Bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pff... Les gens sont parfois très bof ! Lol !
      J'avoue que j'ai pas réussi à garder mon sens de l'humour dans tous les articles (c'est parfois trop difficile), mais bon, au moins ça variera un peu :D

      Supprimer
  4. Celle-ci de phrase je ne la supporte plus! "C'est psychologique" ! Oui si chérinou a des spermatozoides qui ne sont pas fringants du tout, c'est psychologique bien sûr! Et le cancer aussi, c'est psychologique, non? Enfin on ne peut pas demander aux gens de comprendre ce qu'ils n'ont pas vécu... ( éventuellement de se la fermer alors, oui par contre :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, au moins se taire, ça sera déjà beaucoup :)

      Supprimer
  5. Oui, c'est clair, comment éviter d'y penser, de toute façon ?? (Bon moi au final je suis allée me faire accompagner par une psy, cela m'a aidé à accepter la situation et à avoir d'autres projets. Surtout, je ne m'effondrais plus en larmes à la moindre annonce de grossesse dans mon entourage ou à la première question / répartie maladroite sur une éventuelle grossesse. Du coup je pleurais tout ce que je pouvais chez la psy, quel soulagement !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'elle a prit des actions chez Kleenex :)

      Supprimer
  6. koaaa ??? Non, mais vous ne le saviez pas !!! Quand on a un problème, le fait de cesser de penser à ce problème fait qu'il disparaît. Après, plaignez-vous de ne pas savoir faire des enfants. Par exemple là, tout de suite, vous posez problème à cette pauvre personne qui vous propose des conseils sains et efficaces. Et bien, dites-lui de fermer les yeux, de cesser de penser à vous et quand elle les ouvrira... vous aurez disparu. Compris ??

    RépondreSupprimer
  7. oui cette phrase est formidable et en plus elle est prononcée par tout public, les proches qui ne comprennent pas (du coup je répond, ok j'arrete d'y penser si toutes les filles que je connais arrêtent de tomber enceinte avant moi) mais la palme d'or est attribuée au médecin qui te dis de ne pas trop y penser, de prendre du recul mais qui vient de te donner un traitement que du dois commencer le premier jour de ton prochain cycle... (oui donc tu es obligée d'y penser un minimum quand même !)

    RépondreSupprimer
  8. Je déteste cette phrase, elle me donne envie de frapper le mec ou la nana en face de moi (réflexe conditionné ????) c'est juste horrible de dire ça ! Comme dis plus haut, oublier ses problèmes ne les fait pas disparaitre !

    RépondreSupprimer