dimanche 23 novembre 2014

99. C'est la fête des mères (pères) et je vais me retrouver avec une babiole toute pourrie de plus !

 Avoir un enfant, c'est risquer de recevoir le jour de la fête des mères/pères :
- Un cendrier quand on est non-fumeur.
- Un collier de nouille qui attire les mites alimentaires.
- Des bracelets trop grands en grosses perles de boules de terre multicolores.
- Un pot à crayons en boîte de conserve aux bords tranchants.
- Un pot de fleurs en papier qui se décompose une fois la fleur arrosée.
- Un Mug en rouleau de PQ.
- Un cadre photo en pinces à linge…
Liste non exhaustive…

Mais...
Avoir un enfant, c'est recevoir à coup sûr le jour de la fête des mères/pères :
- La plus belle des babioles qui, même si elle est pourrie et qu'elle ne sert à rien, vous rappelle dès que vous la regardez, que vous avez l'immense chance (quand tant d'autres en rêve encore) d'être une maman ou un papa !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire